L’utilisation des masques dans le milieu professionnel: Synthèse de notre live du 2 mars

Lors de notre rendez-vous mensuel « Tous les professionnels de la petite enfance », nous avons échangé autour du port du masque par les professionnels, et plus particulièrement du masque transparent.

Les témoignages des professionnels nous apprennent que celui-ci pose question à différents niveaux. D’abord, une condensation apparait rapidement sur la paroi transparente, obligeant régulièrement le professionnel à retirer son masque pour l’essuyer. Cette tâche rendant pénible son utilisation, une professionnelle nous expliquait le porter seulement lors du temps d’accueil des enfants, privilégiant un masque classique pour le reste de la journée. Elle était d’ailleurs embêtée de devoir le retirer, puisqu’elle soutenait que ce masque permettait de montrer un sourire aux enfants, et plus largement de participer au partage des émotions, que l’on sait primordiales dans le développement socio-affectif du jeune enfant. 

Par ailleurs, il est ressorti de ces échanges que le passage aux masques transparents pouvait perturber les jeunes enfants qui ont toujours connus les professionnels avec des masques « classiques ». Nous pensons notamment aux enfants accueillis à la suite de l’obligation du port du masque, et qui ont donc toujours connu les professionnels portant un masque. Cette vision nouvelle d’une partie du visage sur des personnes qu’ils avaient identifié différemment à interroger plusieurs professionnelles sur son intérêt.

Enfin, concernant le port du masque plus globalement, une assistante maternelle nous confiait le porter en extérieur et pour se rendre au RAM, mais l’enlever le reste du temps. Une fatigue liée à cette obligation s’est en effet fait sentir lors des échanges, due notamment à un besoin plus grand d’articuler, de hausser la voix, etc

Pour continuer sur le même sujet, vous pouvez consulter la fiche sur le port du masque sur le site Enfance & Covid.